J’ai vu double

Bon et bien là, j’ai vu double. Et comme papa et moi partageons le même regard, je pense que ça fait quatre. Ok, je pense qu’on dira trois et demi vu certaines circonstances assoiffantes, euh pardon… aggravantes. C’est pour vous dire si on n’en a vu des choses! L’histoire du petit soldat s’est vite transformée en l’histoire du grand “n’importe quoi”. Oh, pas qu’on ne se soit pas amusé… Au contraire! C’est juste que maintenant papa a mal aux cheveux. En fait, je l’ai entendu dire ça mais je ne sais pas vraiment ce que cela signifie. Un cheveu ne fait pas mal, sauf quand on l’arrache. Tant qu’il reste sur la tête, il ne fait pas mal. Enfin bon… La liste des expressions qu’il me reste à comprendre a cruellement augmentée durant ce week-end.

Lire la suite